PMB1C’est plus sain

Selon les rapports successifs rendus par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Food and Agriculture Organization (FAO), les produits bio comportent moins de  nitrates et de résidus de pesticides que les produits de l’agriculture intensive. Ces produits chimiques, perturbateurs endocriniens, favorisent en surdose le développement de cancers et les baisses d’immunité. Ils agissent également négativement sur le taux de fécondité et sont encore plus dangereux pour les jeunes enfants et femmes enceintes.

Les effets du bio s’inscrivent donc sur le long terme pour l’organisme en limitant l’accumulation de ces produits dans le corps.

 

PMB2C’est meilleur pour la santé

L’argument a longtemps été contesté mais aujourd’hui, les experts sont formels, les produits biologiques renferment plus de vitamines et de minéraux que les produits de l’agriculture conventionnelle. Ce surplus de bonnes choses permet à notre organisme de mieux lutter contre les attaques extérieures. La vitamine C notamment intervient directement contre le stress et possède une action antioxydante contre les effets de l’âge, des infections et des allergies. Les vitamines, les sels minéraux et les oligoéléments sont présents en plus grande quantité dans les produits bio pour une raison essentielle : les produits qui ne sont pas traités sont plus petits et donc plus concentrés. A poids égal, un produit bio renferme moins d’eau et plus de matières sèches.

 

PMB3C’est plus de goûts et de saveurs

Les produits bio cultivés localement sont récoltés à maturité. Ils ont une bien plus grande qualité organoleptique (goût, odeur, texture) que les produits dopés aux engrais. Si ce surplus de goûts et de plaisirs ne peut être mesuré scientifiquement, les consommateurs eux le reconnaissent largement par leurs choix sur l’étal. Certes, les produits sont plus chers à l’achat mais ils se dégustent à leur juste mesure, sans gaspillage. Ces arguments vont dans le sens d’une consommation plus raisonnée.

 

PMB4C’est bon pour la planète

Encourager la production de produits bio permet à l’échelle de la planète de limiter l’utilisation des produits chimiques et les rejets toxiques. La terre étant moins agressée par les molécules nuisibles, les sols renaissent à la vie, limitant l’érosion des terres agricoles et faisant éclore une bio diversité retrouvée. Ceci profite aussi à la santé des océans. Les points d’eau, sources, rivières et nappes phréatiques retrouvent leur propreté originelle. Chaque producteur prend conscience de son action sur la nature en produisant d’une façon différente.

 

PMB5 

C’est encourager une agriculture respectueuse
de l’homme

L’agriculture bio est globalement plus respectueuse de la terre mais aussi des hommes.  Les agriculteurs et les producteurs y gagnent en revenu et en santé, car ils sont les premiers touchés par des maladies liées à l’utilisation des pesticides. En plus de contribuer au développement des ressources des zones rurales (commerces de proximité préservés, écotourisme…), la filière est aussi créatrice d’emplois, car elle réclame 20 à 30 % de main-d’œuvre supplémentaire.

Moins de produits chimiques, c’est aussi moins de frais de décontamination des sols, de l’eau et, à terme, de frais de santé pour tous. Enfin, la culture bio est synonyme de solidarité entre les pays du Nord et du Sud, entre les villes et les campagnes, et de davantage de lien social, car les intermédiaires y sont en nombre restreint. Manger bio, c’est donc encourager une agriculture respectueuse de l’homme avant tout.

 

 

Sources : À partir des adresses :

http://www.pratique.fr/pourquoi-manger-bio.html#fBRabhgxYCm5J4ji.99

http://www.topsante.com/nutrition-et-recettes/equilibre-alimentaire/conseils-dietetiques/manger-bio-pour-la-sante-9779